Municipales 2020 : programmes

Quand le maire récupère, sans la citer, des propositions d’une liste concurrente...

fontsizedown
fontsizeup

Temps de lecture estimé :  2 minutes

Dans un article de journal, la mise en place du Conseil municipal des jeunes est présentée comme faisant partie du programme de l’équipe « S’engager et agir ensemble », du maire élu.

Las, jamais cette liste n’a fait une telle proposition !
C’est la liste Kerlouan demain qui l’a bien écrite noir sur blanc. Et c’est la seule.

Quelle ne fut pas la stupéfaction de colistiers de Kerlouan demain , l’une des trois listes des municipales 2020, de voir la mairie s’attribuer une proposition qu’elle avait été la seule à faire (comme de nombreuses autres), avec, même, une date de mise en œuvre !

Rubrique Jeunesse de la liste Kerlouan demain
Élections municipales mars 2020

On ne peut qu’être ravi·es de constater que le maire semble ouvert à ce que d’autres Kerlouanais·es que ceux de sa liste proposent, au point de les mettre en pratique.

Toutefois, ces mêmes colistier·eres trouveraient particulièrement honnête de se voir reconnaître l’origine de cette proposition, voire qu’on les en remercie.

Mais cela n’est pas tout.
Des idées évoquées dans le secret des réunions d’une liste, ont été récupérées par le maire, sans, non plus, citer la source.
Le nouveau site web met en valeur des commerçants, en leur attribuant une page.
C’était une idée d’une colistière, membre, d’ailleurs, du collectif Les Ami·es de Kerlouan, sauf que l’idée n’était pas de sélectionner les commerçants qu’on aime bien, pas d’en privilégier certains, mais bien de mettre en valeur TOUT Kerlouan, et TOUS les commerçants.

De même, un remerciement ne serait pas de trop.

Signalons au conseil municipal qu’il n’est jamais trop tard pour le faire.

Par ailleurs, le même maire refusant que l’existence du collectif Les ami·est de Kerlouan, qui publie ce site Kerlouan.org soit annoncé dans le Prône/Bulletin d’informations municipales (BIM), refusant ainsi aux ami·es de Kerlouan de s’informer, donner leur avis, participer en publiant des articles ou en participant aux forums, il serait temps qu’il revienne sur sa décision et permette l’information pluraliste dans la commune, et au-delà.

Gageons donc qu’après avoir récupéré la création du Conseil municipal des jeunes, la mise en valeur des commerçants, le maire aura à cœur de reprendre toutes les autres (excellentes) propositions des autres listes telles les consultations publiques et les commissions extra-municipales, toutes deux issues de la liste Kerlouan demain.

C’est exactement pour cette raison qu’a été créé ce collectif, largement participatif : pouvoir donner son avis, faire des propositions, des suggestions, bref, participer à la vie de la cité [3].

NOTES :

[1Définition de cité : Communauté politique indépendante.

[2Définition de cité : Communauté politique indépendante.

[3Définition de cité : Communauté politique indépendante.

Posté le 18 janvier 2021