Pas de démocratie locale à Kerlouan

Même pour des projets importants, très coûteux, tel celui de la maison médicale à plus de 2 millions d’euros, la population n’est pas entendue.

A Kerlouan, ça fait au moins vingt ans que les élus pensent qu’ils ont carte blanche pour tout décider, sans aucune consultation des habitants.

Que ce soit par des réunions publiques, sur un sujet précis, ou plus générales, et/ou par des biais numériques, tels que des forums, des demandes d’avis, de suggestions (comme le forum de ce site), il est très facile de ne pas décider seul-e de la vie des Kerlouanais·es.

Mais il semble que faire participer la population aux décisions ne fasse pas partie de la conception de la démocratie de la mairie.

C’est ainsi que la maire ne décide pas en fonction de la réalité des Kerlouanais·es et de leurs arguments.

Mais plutôt inspirée par des bruits de couloirs, des avis de la famille au repas du dimanche ou à la messe.

Au nouveau conseil de nous montrer s’il continuera dans cette voie.

Posté le 12 mai 2020