Le nouveau parking de Meneham (suite)

fontsizedown
fontsizeup

Temps de lecture estimé :  3 minutes

Il y a plus d’un an nous avions écrit sur le nouveau parking de Meneham.
Nous émettions des doutes.
Le résultat est édifiant : et pire que ce qu’on imaginait.

Le 14 juillet, on peut voir que les voitures sont garées le long de la route allant à Meneham, le parking est vide !
Parking prévu à 400 000 € et en fin de compte a coûté 650 000 €...

Des conséquences prévisibles mais ignorées

Comment se fait-il qu’aucun officiel n’ait prévu l’évidence : aucun touriste ne fera 300 m sur un chemin pour voir la mer et Meneham !
Et les personnes âgées, handicapées ? La communauté de communes a trouvé la solution : ce parking, qu’on ne pouvait pas garder à cause de la loi littoral, de sa situation, etc., et bien.... il sera réservé pour certains : aux travailleurs, artisans, utilisateurs du gîte et de l’auberge, et « aux PMR (personnes à mobilité réduite) ».

Là encore un problème se pose.
La notion de PMR inclut les cinq types de handicaps - moteur, auditif, visuel, mental, psychique ou cognitif -, mais aussi les personnes âgées, les femmes enceintes, les personnes avec poussette ou encore les personnes en surpoids.

En revanche, quand on parle de place de parking, normalement ce ne sont pas les personnes PMR dont on parle, mais bien des personnes munies d’une Carte mobilité inclusion (CMI) ou d’une Carte de stationnement pour personne handicapée.
Pour obtenir l’une de cette carte, il faut être atteint d’un handicap qui réduit fortement et durablement son autonomie et sa capacité à effectuer des déplacements à pied.
Donc, nombre de personnes PMR ne devraient pas avoir le droit de stationner sur cet ancien parking.
Qui vérifiera l’utilisation du parking qui devait disparaître, cause de la construction du très coûteux nouveau parking, mais qui, en fin de compte continuera de fonctionner ?
Peut-on nous dire où la loi littoral se glisse dans cette débâcle et ce renoncement soudain à la respecter ?
Qui a pondu ce projet, qui a accepté ce projet, qui a entériné le prix - payé par les contribuables -, qui a laissé dépasser de plus de 50 % ce prix ? Quels élus ?
On aurait aimé les connaître avant les élections municipales et régionales de cette année.

Alors non la clcl, ce parking n’est pas « plus adapté à la fréquentation du site », mais oui il aurait dû l’être.

Les riverains avaient prévu et mis en garde, mais qui écoute les habitants à Kerlouan ?

Alors le maire a pris un arrêté pour bloquer la circulation autour de Meneham.
Franchement, il n’aurait pas pu se douter plus tôt ?
Pas pu écouter les habitants ?

Maintenant, on attend avec impatience de voir les embouteillages monstres, puisque le sens de circulation ne peut être qu’à sens unique, et impossible à double sens, puisque la construction du parking a diminué de moitié la largeur de la route à son niveau.

Doublé, à l’évidence, de tentatives des voitures de s’échapper par les rues internes au Theven, créant des nuisances épouvantables pour les riverains, bruits, pollution, dangers, qui avaient, également été signalés depuis au moins deux ans à la maire.

Il lui avait été demandé de réserver la streat Mechou Bris aux riverains, dans le prolongement du chemin des dunes qui mène à Meneham, elle n’avait pas voulu.

Qui paiera l’inévitable « police municipale » pour contrôler ? Autant le site est de la responsabilité de la communauté de communes, autant la police locale de Kerlouan.
C’est donc de la poche des Kerlouanai·es que sortiront les fonds nécessaires !

Le chemin d’accès inondé, et non entretenu

Parlons maintenant de ce chemin. 300 m à travers les dunes, sympa, agréable, pour qui veut randonner. Mais pour les touristes venus pour voir la mer, la maison du douanier ou Meneham, c’est long.
Et pas entretenu, dès qu’il pleut ce sont des flaques qui empêchent le passage.
Et on peut lire que ce travail est prévu pour la seconde tranche 2021-2023.
Fantastique !
C’est la charrue avant les boeufs : quand vous construisez votre maison, vous mettez les escaliers deux ans après [3] ?

Il faut rappeler que Meneham est LE site touristique de la communauté de communes de la côte des légendes.
Comme il est très clair sur leur site.

Il serait temps d’arrêter de penser que mettre des sommes faramineuses dans un projet signifie qu’il est bien.

NOTES :
Posté le 16 juillet 2021