La maison des associations : tout ça pour pas grand chose

fontsizedown
fontsizeup

Temps de lecture estimé :  1 minute

Après l’inauguration et la visite de la maison des associations, voilà venu le temps de son utilisation par les associations.

Des associations ont été convoquées pour la répartition des salles, et là, stupeur, très peu sont présentes, et ne demandent pas la lune !

L’utilisation est ridicule, et pas adaptée aux actions de ces associations.
Simple exemple, une grande salle, de répétition, pourrait avoir des miroirs.

Il faut dire que les associations n’ont pas été consultées pour cette rénovation du presbytère et des autres constructions. La rénovation a donc été faite au doigt mouillé, sans aucune base réelle.

Une « école de musique », de grande taille - disproportionnée par rapport à l’ensemble - a été conçue, alors qu’aucune association n’a la musique en enseignement comme but.
Pire, du matériel a déjà été acheté pour cette école dont personne ne sait rien.

A Kerlouan, on fait ce qui passe par la tête, on dépense l’argent des contribuables, sans aucune réalité des Kerlouanais·es.

Ecole de qui ? Gérée par qui ? Financée par qui ? Combien de cours par semaine ? Et bien d’autres questions auxquelles on n’a aucune réponse, et auxquelles il semble que personne n’ait pensé avant ces dépenses qui auraient été bien plus efficaces en consultant réellement les habitants, et les associations.

Si peu utilisée la maison des associations, qu’une sage-femme y a élu cabinet professionnel (on ne sait pas dans quelles conditions juridiques et financières).

Dans l’"espace associatif’, le jour de l’inauguration
on découvre l’installation du cabinet d’une sage-femme.

Débâcle !

Il faut rappeler que Les Ami·es de Kerlouan sont toujours bannis par le maire, qui nous refuse toute information - ne serait-ce que notre existence - dans le bulletin municipal, et duquel nous n’avons toujours aucune réponse à notre demande d’occupation d’une salle/bureau pour tenir une permanence une fois par mois.

Perfidie.

Posté le 13 septembre 2021